10 idées pour réduire drastiquement les dépenses d’eau dans le jardin (2)

10 idées pour réduire drastiquement les dépenses d’eau dans le jardin

Nous sommes dans une sècheresse sévère et le cas n’est pas près de s’améliorer… Nous connaissons tous les conséquences du réchauffement climatique et de la raréfaction de l’eau dans notre pays qui tend vers un climat beaucoup plus sec et quasi désertique. L’eau est de plus en plus chère et de plus en plus rationnée est à prévoir en saison chaude. 

Nous ne voulons pas tomber dans l’alarmisme, mais il est temps pour nous tous de commencer à penser à économiser l’eau à la maison (et surtout réduire notre facture d’électricité) !

 Alors, les économies vont-elles emporter nos jardins bien-aimés ? Le manque d’eau signifie-t-il que vous n’avez pas besoin de voir le jardin bien entretenu et beau ? La réponse est non ! 

Pour continuer à avoir un beau jardin tout en utilisant peu d’eau, il suffit d’un peu de planification et de choix intelligents. 

Nous allons vous donner les meilleurs conseils pour un jardin durable et écologique.

10 Idées de Génies Pour Arroser Son Jardin Et Ses Plantes Gratuitement

 

1 – Récupérer l’eau de pluie

 

Nous savons qu’il ne pleut pas beaucoup, mais il y a toujours des périodes avec de bonnes précipitations et c’est un bon moyen d’avoir de l’eau gratuite surtout en hiver. Alors achetez des récupérateurs d’eau de pluie pour arroser les plantes dès le printemps ou en été.

Notre conseil est d’installer un réservoir de récupération de l’eau de pluie qui ruissèle sur le toit, en la redirigeant vers l’utilisation dans le jardin. Il existe actuellement plusieurs options pour ces systèmes de collecte d’eau qui sont disponibles même pour les plus petits espaces.

Si vous envisagez de faire des travaux extérieurs, essayez de penser à installer un récupérateur d’eau de pluie sous terre.

 

2 – Recueillir l’eau à la maison

 

 

De plus, à l’intérieur de la maison, il y a beaucoup d’eau gaspillée qui peut être utilisée pour arroser le jardin ou simplement les pots sur le balcon. 

Étudiez attentivement vos activités et voyez où vous pouvez collecter de l’eau à utiliser pour les plantes.

Nous donnons deux idées :

  • Récupérez l’eau froide qui sort du bain, avant d’atteindre l’eau chaude, dans un récipient. C’est ma technique pour arroser toutes les plantes de notre maison et de notre jardin. Nous gaspillons beaucoup trop d’eau alors récupérez l’eau pour vos plantes, mais aussi pour le nettoyage de la maison.
  • Arrêtez de verser l’eau de cuisson dans les égouts. Une fois refroidie, cette eau regorge de nutriments et est très utile pour arroser les plantes en pot.
  • Si vous avez un aquarium, réutilisez l’eau pour l’arrosage chaque fois que vous nettoyez le réservoir.

3 – Arroser rationnellement

Optimisez l’utilisation de l’eau que vous fournissez à vos plantes en arrosant les pots en fin d’après-midi et la terre du jardin tôt le matin. 

Selon plusieurs recherches, ce sera la meilleure répartition pour favoriser l’absorption d’eau et éviter les pertes par évaporation. 

N’arrosez jamais la nuit, car il n’y a pas beaucoup d’évaporation qui peut faire pourrir les feuilles de vos plantes, mais aussi votre pelouse.

 

4 – Créer des zones de confinement autour des racines

Cette mesure simple est efficace et reconnue depuis des milliers d’années. En réalisant des cuvettes et des sillons autour des plantes, vous éviterez que l’eau ne se répande dans le sol, soit acheminée vers les racines en plus grande quantité. 

C’est la meilleure méthode pour arroser en bonne quantité.

5 – Couverture sèche

Le paillis sec ou paillis ne doit jamais être oublié ! L’évaporation peut absorber jusqu’à 70 % de l’eau d’irrigation par temps chaud, mais le paillage sec est l’une des meilleures stratégies de rétention d’humidité que vous pouvez utiliser pour l’éviter. 

C’est une très appréciée des plantes et des arbres fruitiers surtout en période caniculaire.

Le paillis empêche l’évaporation de l’eau de la surface du sol, aide à supprimer la croissance des mauvaises herbes qui volent l’eau et peut ajouter des éléments nutritifs au sol. 

6 – La météo sous les yeux

 

Gardez une application météo à portée de main sur votre téléphone et gardez un œil sur la météo.

 Si vous voyez qu’il y a une forte probabilité de pluie, vous pouvez désactiver le système d’irrigation ou éviter d’arroser. 

Combien de fois avez-vous vu des arroseurs dans les jardins, arroser au milieu de la pluie ? C’est pour éviter cette situation embarrassante et inutile pour la planète.

7 – Diminuez la surface plantée dans votre jardin

Bien sûr, nous aimerions tous avoir un jardin luxuriant plein de plantes, mais il faut peser les coûts. Il est préférable d’avoir un beau jardin adapté à son climat, mais aussi à la quantité d’eau disponible.

Notre proposition est que vous essayiez de réduire considérablement la surface plantée de votre jardin afin de réduire les besoins en eau pour son entretien. 

Mais attention, il faut choisir un sol écologique qui ne rend pas le sol étanche, car ce n’est rien pour l’environnement !

8 – Choisissez les plantes avec soin

Les plantes, comme nous, sont des consommatrices d’eau et, comme nous, elles sont toutes différentes et ont des besoins en eau différents. La solution est de choisir des plantes qui consomment le moins d’eau.

Par exemple, choisissez des plantes résistantes à la sècheresse qui n’ont pas besoin d’être arrosées tous les jours. 

Cactus, agave et succulentes sont parfaits pour créer des jardins extrêmement résistants, faciles d’entretien et très beaux.

Choisissez des plantes à petites feuilles à croissance lente avec des feuilles grisâtres et « velues ».

10 CATÉGORIES DE PLANTES À UTILISER POUR LES ZONES OMBRAGÉES DE VOTRE JARDIN

9 – Choisissez des pelouses alternatives

Presque tout le monde aime voir une belle pelouse dans le jardin, mais la vérité est que ces zones sont de grandes consommatrices d’eau. 

Optez pour des graines de pelouse adaptées à votre région.

9 catégories d’herbes à choisir pour avoir la pelouse la plus belle

Une solution possible est d’opter pour un gazon synthétique durable et crédible surtout si vous n’avez pas la main verte.

 

10 – Utiliser des systèmes de contrôle et de détection

Il existe également un monde d’équipements capables de vous aider à maîtriser vos dépenses d’arrosage en maintenant vos plantes en bon état sans trop arroser comme des capteurs d’humidité.

Influenceimmo