Vous avez toujours du mal à mettre de l’argent de côté TOUS LES MOIS ? Certains mois vous aller y arriver, car vous avez fait quelques concessions et d’autres mois sont plus compliqués que d’autre, car les factures s’accumulent.

Nous faisons tous des erreurs surtout lorsque nous ne les connaissons pas.

Dépenser de l’argent peut rapidement combler un vide ou procurer un bonheur éphémère pour certaines personnes. En effet, lorsque nous allons mal, nous dépensons plus en petits achats futiles.

À travers ce post, nous allons découvrir 5 mauvaises habitudes qui nous poussent à gaspiller de l’argent sans s’en rendre compte.

  1. Attendre toujours la dernière minute




 

Nous nous plaignons toujours des factures et nous les payons à la dernière minute. Nous recevons notre fiche de paie et nous avons tendance à gaspiller notre argent dans des dépenses qui ne sont urgentes.

Il est préférable de raisonner de façon économe et de manière différente.

Si chaque fois que vous prévoyez de partir en vacances vous attendez le deal de la dernière minute alors vous risquez de vous retrouver avec une chambre d’hôtel plus cher que prévu.

Oui… il y a toujours des offres de derrière minute, mais pas autant qu’on pourrait le penser et le risque de perdre est souvent bien plus important.

Pour les vacances, nous les préparons après les fêtes de Noël en choisissant les meilleures locations au bon prix.

Une autre bonne idée est de payer toutes les factures dès le début et SURTOUT ÉPARGNER DES QUE VOUS AVEZ VOTRE FICHE DE PAIE. Même s’il ne s’agit que de 50 € par mois, il vaut mieux le faire au début que de le faire plus tard (quitte à ne rien mettre dans les comptes d’épargnes).

En suivant cette technique, vous allez mettre 50 € puis 75 € puis 100 euros tous les mois très facilement. Ce sont des petites habitudes que nous devons prendre.

 

  1. Les abonnements et essais gratuits

 

Vous avez une dizaine d’abonnements auxquels vous avez souscrit, mais vous ne vous rappelez jamais de la date de fin ?

Les abonnements gratuits sont bien par contre, il ne faut pas oublier de les résilier sinon vous allez payer plus que prévu.

Le problème avec ce type d’offre d’essai, c’est que tout est mis en œuvre pour vous prélever de l’argent au moment ou vous vous y attendez le moins. Par exemple, l’abonnement sur YouTube est gratuit seulement sur 1 mois.

Il vous faudra donc noter les dates sur un papier ou enregistrer des rappels sur votre téléphone, si vous ne souhaitez plus vous faire avoir.

Pensez à tout : les abonnements streaming, téléphone, internet et autres services premium en ligne !

 

  1. Choisir la solution de facilité




 

Il est tentant de choisir la commodité plutôt que de faire des efforts. Par exemple, si vous avez le réflexe de faire appel à Uber ou un taxi pour une petite course, alors privilégiez les transports en commun qui vous coûteront probablement moins cher et vous ferez un peu d’exercice par la même occasion.

Par exemple, dans mon quartier, la boulangerie et le boucher sont à moins de 5 minutes à pied. Tous nos voisins préfèrent prendre la voiture pour aller chercher une baguette ou encore de la viande.

Nous sommes quasi les rares personnes à aller chercher notre baguette à pied tous les matins.

Ce sont des petites dépenses qui ne nous alarment pas, mais lorsque vous êtes dans une situation financière délicate, cela peut avoir un impact conséquent sur votre budget.

Par exemple, lorsque vous faites les courses, n’ayez pas faim sinon vous allez acheter plus de sucreries que prévu. C’est une erreur courante qui nous fait dépenser plus que prévu (en moyenne 25 % de plus).

Un autre exemple en tête : Comparez les prix des assurances seulement la première année et ne pas changer par la suite si vous trouvez moins cher.

 

  1. Les achats compulsifs

 

Le meilleur moyen de dilapider son compte en banque est de tomber dans le piège des achats compulsifs. Vous pensez faire une affaire parce que la robe que vous avez repérée sur internet est en solde et qu’elle vous semble être le deal de l’année ?

Raisonner ainsi est très réconfortant, mais la vérité c’est que vous n’avez pas besoin de cette robe et que vous vous sentez obligé de vous la procurer. Vous êtes attiré comme un aimant et l’envie d’acheter vous semble être une nécessité qui devient obsessionnelle.

Ma maman était ce genre de personnes : elle achetait énormément de petits accessoires juste parce qu’ils n’étaient pas chers. Les accessoires et autres produits finissaient dans le placard. Au final, elles ne les avaient jamais mis.

De même pour les ventes privée, vérifiez bien les prix d’avant d’acheter. Ne vous précipitez pas dans l’achat.

Chaque fois que vous serez en proie à ce genre de dilemme, prenez le temps de vous poser la question suivante : ai-je besoin de ce produit ou ai-je seulement envie de l’acheter ?

Plus de la moitié du temps, les achats ne sont pas raisonnés alors mettez les de côté à la place d’acheter et encore d’acheter pour rien (sauf vider le compte en banque).

 




 

  1. Les achats de produit en vrac

 

En soi les achats de produit en vrac sont un excellent moyen d’économiser de l’argent… mais seulement si vous consommez la totalité des produits achetés.

N’oubliez pas aussi de vérifier le prix au kilogramme avant de les acheter. La mode est d’acheter en vrac mais attention à ne pas acheter des produits hors de prix. Par exemple, le riz en vrac est 35 % plus cher que le riz dans un emballage traditionnel.

N’oubliez pas aussi d’évaluer les quantités lorsque vous achetez en vrac. Vous pouvez faire des économies surtout lorsqu’il s’agit d’acheter un ingrédient spécifique pour une recette.

Une autre idée est de planifier vos repas à l’avance pour connaître ce qu’il vous manque et les produits à acheter.




Influenceimmo