INFLUENCEIMMO

Vous n’avez pas besoin d’un grand jardin pour faire pousser des roses avec succès. Si vous suivez ces quelques conseils, vous allez rapidement transformer votre terrain en roseraie.

 

Le choix des roses

 

Il existe des centaines de types de roses, mais vous devrez limiter le choix en fonction de l’espace que vous avez. Vous devez vous concentrer sur celles qui poussent à faible croissance et qui sont idéales pour pousser dans une cour.

Des croisements entre plusieurs boutures ont permis d’obtenir des roses parfaites pour les patios et balcons. Elles portent la mention rose spéciale balcons ou rose miniature. Ces plantes auront une hauteur de 45 cm maximum. 

Vous pouvez également faire pousser des variétés plus grandes qui dépasseront 90 cm de hauteur. Dans ce cas, vous devez adapter le choix du type de rose en fonction de votre terrain. Vous pouvez avoir des roses dans un appartement comme des roses grimpantes.

 

Choisissez le site de plantation

 



Les roses adorent le soleil, vous devrez donc les placer sur une terrasse ou un patio face au soleil.

La magie des roses : les pétales s’ouvrent et son parfum intense… le parfum d’une rose sera toujours mis en valeur par des conditions climatiques propices. Cependant, un peu d’ombre pendant la journée ne leur fera pas de mal.

Rappelez-vous de ne pas placer les roses dans un endroit venteux, mais si vous ne pouvez pas l’éviter, un bon moyen de protéger votre roseraie est de soulever un écran de verre vertical.

 

Conteneurs

 

Les récipients doivent avoir au moins 23 cm de profondeur pour que les racines ne soient pas serrées et que la croissance soit vigoureuse. Les pots, les grands récipients, les cuves et les urnes verticales seront une excellente option pour ces cas.

 

Type de terre à utiliser

 

Utilisez du compost avec une base de terre ou un compost de tourbe, mais vous aurez besoin de plus d’engrais pendant l’été, ce qui n’est pas recommandé pour les contenants en plastique léger.

Couvrir la base du récipient avec du matériel de drainage afin que vous puissiez drainer facilement.

Vous pouvez aussi planter votre rosier et couvrir la terre d’un voile blanc afin de limiter la pousse de mauvaise herbe. Avec ce voile, l’eau sera mieux contenue.

Plantez les roses à n’importe quel moment de l’année, même si le meilleur sera au printemps. 



Étapes à suivre 

 

 

Commencez avec un récipient de 23 cm de diamètre ; placez la masse racinaire à environ 5 cm en dessous du bord du pot sur une couche de compost de terre ou de tourbe et mettez plus de compost autour.

Ajouter plus de compost pour couvrir environ 2,5 cm au-dessus de la masse racinaire, laissant ainsi un espace d’irrigation de 2,5 cm. Changez les roses de récipient tous les quatre ans.

 

Irrigation et engrais

 

 

Pour que votre roseraie soit réussie, pendant la saison de croissance (printemps), vous devrez arroser les plantes et les fertiliser, et en été, arrosez-les tous les jours pour que le compost reste trempé.

Utilisez un engrais pour les roses 10 semaines après la plantation et l’arrosage

 

Autre soin de la roseraie

 



Enlever les fleurs séchées pendant la floraison et enlever les tiges cassées et les feuilles cassées ou décolorées.

Faire une taille légère au début du printemps.

Couper tout bourgeon faible et enlever le bois mort ou malade.

Quiconque a cultivé des roses sait que tôt ou tard des mésaventures peuvent survenir, du choix de l’espèce à l’apport des soins appropriés pour les rendre sains.

Il est donc conseillé de suivre certaines astuces pour éviter que les roses aient des problèmes futurs. 

 

Quelques conseils pour éviter les problèmes avec les roses

 

 

Les variétés doivent être sures d’être résistantes.  Les zones humides peuvent causer la moisissure. 

D’autres variétés, ne tolèrent pas les climats chauds et secs.

Il est donc important de savoir quelles sont les conditions météorologiques supportées par le choix des roses que vous avez choisies.

Une autre astuce pour prévenir les problèmes dans les roses pour les garder en bonne santé.

 Pour cela, ils doivent être maintenus hydratés et nourris, ainsi que leur approvisionnement respectif d’irrigation régulière et d’engrais.

La taille est également fondamentale pour permettre à l’air de circuler, en particulier dans les climats humides.

 

Quelques secrets pour que les fleurs soient belles 



 

Une dose de pelure de banane favorise la floraison.

D’autre part, la luzerne nourrit les roses en offrant du calcium, du phosphore et de l’azote, entre autres.

Même certains jardiniers affirment que la musique fait pousser les plantes d’une manière excellente.

En plus de ce soin, n’oubliez pas un nettoyage des branches et des feuilles qui tombent au sol, car cette accumulation peut constituer le refuge parfait pour certains types d’insectes qui dans le pire des cas peuvent apporter des problèmes et des maladies.

Pour aggraver les choses, une branche endommagée ou morte est la bienvenue pour de nombreux types de parasites.

Les maladies les plus fréquentes dans les roses sont le mildu, l’oïdium et le puceron.

L’Oïdium apparait comme une fine poudre couvrant les fleurs et les feuilles, apparaissant dans les saisons intermédiaires.

Tandis que mildu affaiblit la plante et peut être détecté par l’apparition de taches blanches au violet, dans des conditions de forte humidité.

Et le puceron suce la sève de la plante au point de l’affaiblir.

Donc, en tenant compte de tout ce qui précède, vous serez en mesure de vous assurer que vous avez des roses très fortes et très saines, peu importe la saison. Il s’agit seulement de donner les soins nécessaires pour qu’ils aient l’air radieux.

N’hésitez pas à me suivre sur Pinterest pour suivre tous mes conseils.
Toutes mes nouveautés sont publiés sur Facebook.



Influenceimmo