Les foires au vin se développent de plus en plus et vous souhaitez faire de bonnes affaires. Les foires sont de bonnes occasions à condition que vous respectiez certaines règles indispensables.

Votre caviste vous délivre de bons conseils, mais avoir quelques bases est aussi important.

Il n’y a rien de mieux pour un dîner romantique, une fête entre amis ou un solo en fin d’après-midi devant la cheminée qu’un bon verre de vin.

Blanc, rouge, rosé, réserve, nouvelle récolte, grands crus, rhums, cognac ou encore whiskies ou un bon verre de Porto 🙂 sont autant d’options que de doutes.

Quels vins dois-je choisir pour quelle occasion ?



Beaucoup de gens choisissent une bouteille de vin parce qu’ils sont attirés par la forme moderne des bouteilles ou le design irrésistible des étiquettes et/ou des logos et il n’y a rien de mal à cela, c’est le but, d’amener les gens à l’acheter !

Vous aurez soit de la chance et le vin sera de qualité ; soit, le vin sera moyen et vous allez justement payer l’emballage. Les techniques de marketing sont faits pour vous inciter à acheter la plus belle bouteille de vin.

Qui n’a pas déjà acheté une bouteille de vin juste par son esthétique ? Moi, je l’ai déjà fait et j’avais flashé sur une bouteille de Rhum. La bouteille était moyenne alors que le prix était élevé.

Pour les débutants, c’est un bon moyen de commencer votre carrière de connaisseur de vin, mais il y a d’autres conseils pour faire ces premiers choix, les bons choix !

 

On choisit dans un premier temps le vin en fonction du repas et de l’occasion. Il s’agit d’un guide essentiel lorsqu’on est débutant. Une seule règle : rouge pour les plats de viande et blanc pour les poissons. C’est déjà un bon début :).

 

Après vous pouvez aussi innover : on déguste un vin. Par exemple, pour une viande blanche, nous pouvons choisir un vin blanc puissant en bouche ou plus fruité. Tout dépend de votre palet.

Le prix est un facteur qui peut parfaitement guider le choix d’une bouteille de vin, il y a des bouteilles allant de quelques euros à des dizaines ou même des centaines d’euros… et le meilleur sur la même étagère !

Comment savoir ? Bien sûr, une bouteille de vin qui coûte 20 € aura évidemment une meilleure qualité par rapport à une bouteille de 5 €, mais cela ne veut pas dire que la moins chère est horrible !



Si vous êtes encore un amateur sur la question des vins et vous n’êtes pas absolument sûr de ce que vous faites, choisissez le moins cher et ensuite ne « pleurez pas la perte ».

Si, par contre, vous n’avez rien à perdre, essayez un vin peu plus cher. Ne vous fiez pas forcément au prix de vente affiché. Certains vins d’une valeur d’une quinzaine d’euros sont parfois aussi savoureux que certains vins affichés à 50 euros.

 

Le pourcentage d’alcool présent dans la bouteille, plus ou moins élevée, est une autre caractéristique qui peut aider au choix du vin. Le degré d’alcool visible sur l’étiquette de la bouteille en pourcentage correspond au nombre de litres d’alcool par 100 litres de vin.

En pratique, un vin avec un pourcentage plus élevé est plus « incarné », plus fort ; tandis qu’un vin avec un pourcentage réduit d’alcool est, bien sûr, moins « puissant », c’est-à-dire plus léger.

Une autre astuce intéressante pour ceux qui veulent choisir un vin irréprochable est d’être attentif à la classification du vin, informations qui peuvent également être trouvées sur l’étiquette.

Dans le cas des vins français, AOP (Appellation d’origine protégée) puis IGP (indication géographique protégée) et enfin vin de France.

Pour les vins étrangers, par exemple : pour le cas des vins portugais, la désignation de qualité est VQRD/DOC(vin de qualité produit dans une région/dénomination contrôlée d’origine contrôlée) et les appellations Italiennes DOC (Denominazione di Origine Controllata) et DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita).

En ayant connaissance de ces petits détails, vous choisissez mieux votre vin. Vous serez certainement mieux servis !!!

Recherchez un caviste avec des personnes spécialisées qui peuvent vous aider à choisir vos premières bouteilles ou à acheter un vin pour une occasion spéciale.

Prenez le temps, posez les questions que vous voulez et ne désespérez pas de trouver une bonne bouteille de vin. Au début, nous avons du mal à choisir entre les bouteilles, leurs caractéristiques et en plus le choix se complique avec les bouteilles de vins étrangers.



Écoutez leur conseil, mais ne laissez personne vous distraire. Certains cavistes entretiennent de très bonnes relations avec certaines marques alors sans que vous le sachiez, ils vous influenceront dans le choix de la bouteille et vous allez dépenser plus d’argent que vous ne le pensiez.

Appréciez le plaisir autour d’une bonne table (et du vin !). Échangez des opinions avec votre famille et vos amis sur les vins que vous avez goûtés récemment et faites une note mentale ou même écrite de ceux qui vous semblent appropriés à votre goût. Certains vins bien notés pourront vous déplaire.

Vous êtes libre de ne pas aimer un vin qui a obtenu une note supérieure à 90/100 sur Parker. Le Robert Parker est un guide de vins qui répertorie différents vins du monde et les notes selon différents attributs.

 

Gardez une liste des vins que vous aimez le plus, mais aussi de ceux que vous ne voulez certainement pas acheter à nouveau !

Vous pouvez créer votre propre Robert Parker en incluant des notes, des commentaires de ce que vous avez apprécié, mais aussi de la réaction des gens (le plus et le moins).

Vous aurez une liste de vins approuvée et personnelle et vos prochains achats en seront beaucoup plus simplifiés !

Certes, vous avez fait une liste, mais il faut la renouveler et ajouter d’autres crus à votre liste personnelle. Ainsi, lorsque vous êtes en vacances, dégustez les vins typiques de la région, du pays ou crus de l’année.




Nous ne mangeons pas tout le temps les mêmes plats alors pourquoi vous dégusterez toujours les mêmes vins.

La moitié du plaisir est de l’expérimenter et de le déguster. La puissance du vin peut vous faire voyager partout dans le monde ; vous faire rappeler des souvenirs.

Pour devenir un véritable expert, il existe plusieurs outils utiles pour vous guider dans la magnifique aventure des saveurs et des arômes des vins : des magazines et sites spécialisés comme des blogs, en passant par des expériences plus pratiques telles que des cours de dégustation ou des foires et des dégustations de vin.

Par exemple, de nombreuses villes proposent la dégustation du nouveau beaujolais.

 

N’hésitez pas à me suivre sur Pinterest pour suivre tous mes conseils.

Influenceimmo