INFLUENCEIMMO

 

Vous songez à acheter votre premier appartement/maison ou terrain, mais vous ne savez même pas par où commencer ? Nous savons que c’est un achat complexe et important en raison du montant d’argent investi.

L’achat d’un bien immobilier entraîne aussi une partie bureaucratique plus complexe surtout lorsqu’il s’agit du premier achat. Vous n’êtes pas familiarisé avec les agences immobilières, leurs techniques de vente, le choix du notaire, les commissions, les frais administratifs.

Cependant, si vous vous organisez, le processus peut être beaucoup moins douloureux que vous ne le pensez.

8 conseils à suivre pour acheter votre premier bien

Pour vous aider, je vous ai préparé quelques conseils qui feront toute la différence dans l’achat de la première propriété.

Appliquez-les dès aujourd’hui et commencez à planifier pour le moment décisif afin d’avoir toutes les cartes à mains lors des visites, du rendez-vous avec les agences, la banque ou encore le notaire.

 


Nous pouvons définir 3 étapes majeures dans le processus d’achat de votre première propriété…

 Première étape : le montant que vous avez et/ou le montant du crédit

Deuxième étape : la recherche de biens

Troisième étape : la sélection

Tout au long de ces 3 étapes, vous aurez plusieurs conseils qui vous aideront. Découvrez-le ! 



Première étape : le montant que vous avez et/ou montant du crédit

 

1 — Penser sur le long terme

 

C’est l’étape la plus importante, car elle guidera l’ensemble du processus à suivre. Il ne sert à rien de chercher un appartement en dehors de votre réalité. Ne vous engagez pas plus que vous ne le pouvez, après tout votre vie va beaucoup changer dans les 10 prochaines années.

Des circonstances imprévues peuvent survenir qui peuvent aspirer une partie (ou une bonne partie) de votre revenu. Alors, ne pensez pas seulement au présent, organisez-vous afin que vous soyez préparés à des événements imprévus. 

 

 

 

2 — Bref aperçu 

 

Il est nécessaire que vous fassiez une brève recherche avec les types d’appartements/de maisons que vous aimeriez avoir. Oui, dans un premier temps, je conseille de sélectionner plusieurs biens que vous aimeriez avoir, mais surtout le secteur. Le secteur est le point le plus primordial dans votre recherche.

En général, lorsque vous hésitez entre deux biens, vous allez sélectionner celui qui est dans le secteur. Une fois cela fait, déterminez si le montant est compatible avec ce que vous pouvez vous permettre.

Si le montant n’est pas compatible (dans la majorité des cas, ne stressez pas), supprimez certains éléments qui ne sont pas absolus.

Au cours de visites, vous allez rapidement comprendre vos critères de base et les superflues.

N’oubliez pas que le prix de l’appartement peut varier considérablement d’un quartier à l’autre, il y a donc la possibilité de trouver une propriété avec des aspects que vous considérez importants dans d’autres quartiers.

 

3 — Test du 30 % pour le montant du crédit

 

 

Une bonne méthode pour savoir combien vous pouvez vous permettre est de faire une simulation. Gardez à l’esprit que vous ne pouvez engager que 30 % de la valeur de votre revenu mensuel avec le paiement de l’appartement.

Faites un test pour les 3, 4 prochains mois sans utiliser 30 % de votre revenu et voyez ce qu’il reste comme revenu.

Pendant cette période, vous ne pouvez pas être « étouffé » par le montant du crédit. Vous devez avoir un petit pourcentage restant pour les petites éventualités qui peuvent se produire tout au long du mois, comme l’entretien et même les frais médicaux pour vous ou un membre de la famille.



4 — Simuler 


Pour savoir si vous pouvez effectivement faire ce « bon achat », il est nécessaire pour vous de vérifier votre crédit. Simulez toutes les banques et voyez si tout est conforme à ce que vous avez planifié. Comparez les banques.

5 — Connaître tous les coûts

 

Il est important de se rappeler que vous devrez non seulement payer pour la propriété elle-même, mais aussi pour les frais qui viendront plus tard, soit pendant le processus de changement ou après. Aucun agent immobilier ne vous recommandera ce principe.

Pour ces tarifs il est intéressant d’avoir une réserve de 5 % de la valeur de la propriété pour couvrir l’ensemble des taxes et des frais annexes (électricité, eau, taxe foncière, charges éventuelles) et pour les autres frais qui peuvent apparaître.

Si vous achetez dans le cadre d’un bien inachevé, vous aurez des frais de notaire réduits tout comme l’achat d’un bien neuf. Vous aurez également des frais de notaire pour des programmes neufs avec parfois la cuisine offerte. C’est le cas lors des lancements de programmes neufs.



Recherche :

 

 Maintenant que vous savez déjà combien vous pouvez dépenser, compte tenu d’une valeur qui ne mettra pas en péril votre revenu, il est temps de chercher la propriété.

 

 

 

6 — Où le trouver ? 


De nos jours avec l’avènement de l’Internet, il est devenu beaucoup plus facile de trouver des biens. Il existe plusieurs sites de recherche, tels que leboincoin.fr, seloger.com, logic-immo pour rechercher l’appartement qui correspond à vos besoins. 

Une autre alternative est de consulter les agences immobilières. Là, vous dites combien vous pouvez vous permettre, ce dont vous avez besoin et dans quels quartiers vous aimeriez vivre.

L’agence immobilière a une vaste liste de propriété qu’ils pourraient peut-être vous intéresser. Par conséquent, en fonction de ce que vous avez dit, il vous montrera les différentes options.



De nombreuses agences immobilières travaillent en collaboration avec d’autres agents immobiliers. Ils pourront ainsi vous présenter en collaboration avec leur contact des biens qu’ils ne possèdent pas dans leur catalogue. Il faut toujours relancer un agent immobilier : un agent immobilier à la mémoire courte alors si vous ne le relancez, vous allez surement des occasions.

Avant de mettre les mettre en ligne, les agents immobiliers contactent leur base de clients et réalisent des visites avant la mise en ligne des biens. Si vous constatez que l’agent ne vous a pas contacté après la mise en vente du bien, il vous a oublié.

Alors oui, moi j’insiste sur le fait qu’il faut les relancer même s’ils disent « je ne vous oublie pas » ou « dès que j’ai un bien qu’ils vous correspondent, je vous contacte ». N’ayez pas honte d’insister.

 

Sélectionnez : on sélectionne les biens

 

 

Vous passez à l’étape de la sélection de biens. Plusieurs biens vous plaisent, mais il faut en choisir un seul, mais lequel ? Il existe plusieurs options de choix propriétés avec des prix compatibles avec votre budget. Il est temps de décider quelle option vous convient le mieux. Mais laquelle sera la meilleure ? Allez-vous fonctionner au coup de cœur ou le choix de la raison ?

 

7 — De quoi avez-vous besoin ? 

 


Il est fondamental que vous vous posiez les bonnes questions (sans l’agent immobilier) : quels sont mes besoins actuels et futurs (en moyenne 5 ans) pour vous, mais aussi votre famille ? Ce sera une propriété dont vous et votre famille avez besoin.

En outre, n’oubliez pas de consulter l’environnement alentours avant de vous décider comme les zones de loisirs, les écoles, collèges, les crèches piscine, aire de jeux pour enfants et ainsi de suite.

Cependant, notez combien ces « extras » qui vont peser énormément sur la valeur du bien Analyser où le bien est situé. Découvrez les services disponibles dans le quartier, les transports en commun de la région et le temps de trajet jusqu’au centre-ville. À quelle fréquence allez-vous à la banque ? Dînez-vous habituellement dans des restaurants ?

Bien sûr, l’idéal serait de vivre dans un quartier qui a tout cela à proximité de votre propriété. Par conséquent, il est important de noter que ces petits détails pèsent lourd dans le choix du bien, ce qui rend la valeur plus élevée. Au sein de ma nouvelle propriété, j’ai redécouvert l’esprit traditionnel des petites communes : un fermier à proximité ; boucher ; poissonnier ; pâtisserie. Ce sont des petits plus…

 

8 — Nouveau bien ou ancien ? 

 

 

Si vous pouvez vous permettre un nouvel appartement, bien sûr, c’est la meilleure option. Après tout, vous ne devrez pas vous soucier de l’entretien pendant un certain temps. Il y a des inconvénients, cependant, lors de l’achat d’un nouvel appartement : un prix plus élevé et une taille plus petite.

Oui, les nouveaux appartements ont généralement le plancher le plus bas par rapport aux anciens appartements (utilisés). Mais on ne peut pas généraliser. 

Quant à l’appartement « existant », les avantages sont un prix plus correct et la possibilité de trouver une plus grande propriété. Cependant, vous devrez faire des concessions. Renseignez-vous sur les aménagements futurs de l’appartement (ascenseur, ravalement de façades…)

Ces propos fonctionnent aussi bien que pour le choix d’une maison : maison neuve ou existant ?



Autre option :

 

Une autre option : les maisons préfabriquées. Les avantages d’acquérir une propriété préfabriquée sont nombreux comme des prix avantageux, des maisons sur mesures, des maisons respectant les nouvelles normes environnementales, des facilités de financement.

Jusqu’à présent, il a fallu beaucoup de temps, beaucoup de recherche, de planification et de rêves avant de construire. Les maisons préfabriquées se construisent en général sur 8 mois.

Par exemple, lors de ma recherche désespérée de maison, je me suis posé la question tardivement : construction ou pas. Si au début de ma recherche, je me serais posé les bonnes questions et je serais parties sur un projet en ossature métallique réalisé en moins de 6 à 8 moins pour un coût aux alentours dès 380 à 400 K pour 200 m² de surface habitable. 

Alors, ne faites pas la même erreur que moi : c’est très difficile de trouver la propriété qui est compatible avec nos revenus et nos rêves alors n’hésitez pas à me suivre.

 

 

N’hésitez pas à me suivre sur Pinterest pour suivre tous mes conseils.
Toutes mes nouveautés sont publiés sur Facebook.


>

Influenceimmo