Suivez-moi

 

Commencez à suivre les bonnes règles pour rejoindre le club des millionnaires. Ce sont des petites et grandes décisions financières qui vous mèneront à la réussite. Ce sont ces petits détails qui feront toute la différence pour devenir millionnaires.

Voici, 13 règles pour vous aider à atteindre ce statut de millionnaire.

1. Investir dans les actions

 

 

C’est dans les marchés boursiers que vous pouvez construire votre prochaine retraite dorée. Même si vous n’êtes pas le prochain visionnaire sur internet ou le prochain gagnant d’EuroMillions, les actions sont l’une des solutions pour vous permettre d’être millionnaire et d’avoir des finances stables.

Malgré les fluctuations qui font chuter le marché boursier à long terme, les actions sont les actifs qui rapportent le plus. Plusieurs études universitaires montrent que les parts rapportent environ dix pour cent par an.

Par exemple, si vous aviez investi en 1991 avec juste 500 euros, vous seriez millionnaire en moins de 30 ans. Les plus anciens fonds d’action ont de très bons rapports et peuvent rapporter par exemple 10.85 %.

Avec le passage à l’euro, il devint plus facile d’être millionnaire.

2. Investissez en fonction de votre âge



Les actions sont très volatiles et donc vous pouvez gagner beaucoup comme tout perdre très rapidement. En moins de cinq ans, les investisseurs peuvent perdre beaucoup d’argent. Ainsi, il est préférable d’investir vos placements à court et à moyen terme dans d’autres actifs, tels que des obligations.

Il existe une règle simple pour décider quel pourcentage de votre argent vous devriez avoir sur le marché boursier : soustrayez simplement votre âge à cent. Le résultat est le pourcentage que vous devriez investir en actions et divers actifs de votre portefeuille. En termes généraux, au fil des années, votre portefeuille est plus conservateur.

3. Donnez de la valeur aux fonds

 

Si vous avez peur d’investir dans des actions, il peut être plus judicieux d’investir dans des fonds communs de placement.
Les actions représentent une participation dans une société et, si l’activité de la société se porte bien, en principe la valeur des actions aussi.

À l’arrière, les gestionnaires regroupent l’argent provenant de divers investisseurs et l’appliquent à des actifs qui, selon eux, ont un plus grand potentiel d’appréciation. Il y a quatre raisons pour choisir les fonds d’investissement : ce sont des fonds plus accessibles, à bon marché, bien gérés et extrêmement bien diversifiés.

4. Économisez sur les commissions

En raison des progrès réalisés dans le domaine des banques et notamment des banques en ligne, mais aussi des néobanques, il est judicieux de comparer les différentes banques présentes sur le secteur pour payer le moins de frais que possible.

Pour les services associés à la banque, suivez mes conseils.

Prenez particulièrement soin de garder des fonds immobiliers et des plans d’épargne retraite dans les banques traditionnelles.

Évitez également de payer les frais de rachat, bien qu’il soit acceptable que les sociétés de gestion les couvrent dans un placement à court terme (jusqu’à six mois) dans des fonds d’action, afin de parer les éventuels investisseurs à court terme en actions.

Il convient également de noter que la somme des frais de gestion et de dépôt ne doit surtout pas dépasser les deux pour cent par an dans un fonds d’action traditionnel et seulement un pour cent dans des fonds communs de placement.



Négociez vos frais de compte si vos comptes sont très satisfaisants dans la banque. Si vous n’avez jamais de découverts, des placements dans la banque, il est temps pour vous de négocier et de prendre rendez-vous avec votre banque.

5. Ayez pour la retraite 25 fois ce dont vous avez besoin par année

Si vous savez que vous aurez besoin d’un millier d’euros par mois pour vivre confortablement à la retraite, mais la sécurité sociale ne vous donne que 60% de cette valeur, vous devrez disposer de 400 euros supplémentaires par mois, soit 4800 par an.
De cette façon, vous devrez accumuler 120 mille euros (4800 x 25) jusqu’à votre retraite pour maintenir votre niveau de vie.

Pour garder ces 120 000 euros pour votre futur capital de retraite, il vous suffit juste de garder environ quatre pour cent par an de votre salaire. Cette étape n’est pas trop difficile si vous respectez vos engagements. Au fil du temps et des années, vous arriverez à mettre plus d’argent de côté et donc vous serez soulagé d’avoir un plan d’épargne retraite de côté.

6. Combien investir ?

Après avoir défini vos objectifs, il faut déterminer le montant que vous allez investir pour avoir une bonne rentabilité. Par exemple, si on part sur rentabilité de 8 %, en plaçant seulement 200 euros par mois pendant 20 ans , vous allez accumuler 120 000 euros.

7. Si vous ne comprenez pas, n’investissez pas

Nous pouvons investir dans de nombreux domaines. Il y a beaucoup à investir dans le monde. Seuls les marchés actions et obligations valent environ 70 milliards d’euros. Pour vous donner une idée, cela veut dire plus de dix-millions de personnes devront travailler tous les jours durant 460 ans pour acheter toutes les actions et obligations cotées.

Il existe également des produits plus exotiques tels que les matières premières, les devises, les dérivés et les hedge funds.

Mais vous n’avez pas à réaliser tous les investissements existants, et vous pouvez construire un portefeuille acceptable avec seulement deux fonds d’investissement, l’une des actions européennes et l’autre des obligations européennes.

Pour atteindre vos objectifs, ne cherchez pas des gains élevés à deux chiffres. Juste obtenir un gain légèrement au-dessus de la moyenne au bon moment et perdre un peu moins lorsque le pessimisme pestes les investisseurs.

Économisez jusqu’à 10% de votre salaire lorsque vous recevez



8. Économisez au moins dix pour cent de votre salaire

Plus tôt vous commencerez à épargner, plus votre retraite sera calme. Sachez qu’un euro économisé à 20 ans signifie une retraite heureuse et plus dorée. L’idéal serait de placer au moins 15 % de votre salaire.

C’est le pouvoir de la capitalisation, que vous devez utiliser en votre faveur. Il est recommandé d’épargner au moins dix pour cent de votre salaire, mais plus vous vieillissez, plus vous devrez augmenter, à moins que vous ne répondiez déjà à la cinquième règle.

10. Rentrer à la maison avec 20 pour cent

Pour négocier le prêt de votre maison, il est plus judicieux que vous ayez un apport d’au moins 20 % pour l’achat. La négociation sera beaucoup plus aisée avec un apport que sans apport même si vous avez des bons salaires.

Il ne faut surtout pas oublier les dépenses que vous allez rencontrer lors de l’achat de la maison comme le notaire, les différents dossiers, mais aussi les taxes. Il ne faut pas l’oublier dans le processus.

11. Passez le tiers de votre revenu à la maison



Il ne faut pas oublier les dépenses du quotidien les dépenses du ménage comprennent les ressources placées à la banque, mais aussi tous les autres coûts périodiques, tels que les frais d’assurance, d’énergie et d’entretien.

La recommandation émane de l’Observatoire de l’endettement des consommateurs, qui conseille aux familles de faire un effort pour couvrir les dépenses du ménage : il ne faut surtout pas dépasser les ne dépassant pas 33% du revenu global.

Essayez d’estimer vos coûts et revenus futurs afin que vous n’ayez aucun problème.

12. Avoir trois à six mois de dépenses de fonctionnement de côté

Cela peut sembler inutile, mais il est très important que vous ayez de l’argent de côté pour les urgences. Que ce soit pour une dépense imprévue ou pour une situation de chômage, vous n’avez plus besoin de paniquer.

Il est essentiel d’avoir au moins trois à six mois d’avances de salaire pour faire face aux différents imprévus du quotidien.

Si vous avez des enfants, ce fonds d’urgence devrait durer plus de trois mois. Vous devez appliquer cet argent à un fonds d’obligations à taux variable ou à un dépôt de renouvèlement automatique de trois mois.

13. Diminuer les demandes de prêt



Cela peut sembler évident, mais si vous empruntez sans arrêt, vous ne serez jamais un millionnaire. Nous nous proposons sans cesse des crédits pour nous inciter acheter plus et encore.

Les crédits à la consommation pour Noël, les crédits pour les vacances d’été sont sans cesse des pièges et vous devez arrêter de rentrer dans ce cercle infernal.

Pour être plus stable financièrement, vous devez dans un premier temps les réduire pour les éliminer dans un projet futur.

N’hésitez pas à me suivre sur Pinterest pour suivre tous mes conseils.

Influenceimmo