Nous sommes en hiver, mais nous sommes d’accord que les beaux jours arrivent bientôt et je pense que je vais tout changer l’aménagement de mon jardin.

J’ai quelques réflexions sur la façon de paysager et par où commencer. Lorsque je regarde des émissions paysagères sur internet et la télévision, je suis toujours étonné de voir à quel point cela a l’air facile. 

Vous réunissez quelques amis, déterrez de l’herbe, posez des pavés, ajoutez une pergola ou un point d’eau. Voilà ! C’est si simple à regarder.

La prochaine chose que vous savez, vous allez au magasin de bricolage acheter des fournitures pour créer votre propre jardin paysager.

Eh bien, avant de dépenser vos économies, je souhaite partager comment paysager comme un pro avec quelques leçons d’aménagement paysager pour débutants.

Le plus dur est de commencer le chantier pour créer un magnifique aménagement paysager.



Définir un budget réaliste

J’ai aidé à concevoir des paysages pour quelques amis et quand je leur pose des questions sur leur budget, j’ai toujours le regard vitreux. 

La plupart des gens me donneront un chiffre compris entre 200 à 500 euros. Je leur dis généralement de me faire savoir quand ils pourront mettre 800 à 1000 euros pour des terrains de taille moyenne.

 La raison ~ plantes, paillage, équipement de location, matériel de coupe, etc. Ces choses ne sont pas bon marché et s’accumulent rapidement.

Les coûts des différentes catégories de plantes et d’arbustes font vite grimper la facture. Les galets sont aussi un cout vertigineux.

 Quand vous faites le calcul, il est facile de voir que vos 200 € ne vous permettra pas d’acheter beaucoup de plantes.

Listez vos désirs et besoins

Maintenant que vous avez un budget, commencez par dresser une liste des choses que vous voulez et dont vous avez besoin dans votre paysage. 

Pensez-vous longuement à la façon dont vous allez utiliser la zone ? 

Avez-vous des enfants qui veulent créer une cabane ? 

Avez-vous un gros chien qui a besoin d’espace pour courir ?

Voulez-vous avoir un coin salon couvert ?

Vous rêvez d’un grand potager ?

Est-il prévu d’ajouter un jour une piscine, une cuisine extérieure ou un foyer à une journée ? N’oublie pas les chemins. 

Énumérez toutes ces choses.

Rappelez-vous cette image. 

Au cours de cet article, vous allez découvrir la manière dont ce terrain a été créé sans trop d’inconvénients. Maintenant il faut commencer par l’endroit dont vous allez commencer votre futur chantier.

Étudier les éléments de votre futur jardin



Une des plus grandes erreurs commises par les paysagistes débutants est de ne pas prêter attention à des choses comme le soleil, le vent et la pluie. 

Étant donné que nous habitons dans une région avec de nouvelles maisons, je vois beaucoup d’aménagement paysager qui ne respecte pas les éléments.

La mode est les palmiers : sauf que si la zone n’est pas exposée au soleil, le palmier ne sera jamais mis en valeur. Ce principe fonctionne aussi pour les oliviers.

N’achetez pas un olivier centenaire si vous ne possédez pas la place ni une bonne exposition au soleil.

Placer un patio sur le côté ensoleillé de votre maison peut être une pure misère en août. Vous ne souhaitez pas non plus placer votre gril ou votre foyer près d’un coin venteux. 

 

Ce joli parasol de terrasse peut devenir un missile s’il est placé au mauvais endroit. 

Avant de commencer votre futurs jardin ou terrasse, il faut choisir les endroits exposés au soleil comme ceux exposés au vent. Il faut aussi regarder où la pluie s’écoule dans votre jardin (optimiser l’arrosage).

Ne soyez pas pressé non plus. Faites quelques plans, créez des esquisses, puis prenez du recul et étudiez votre jardin en tenant compte de ces éléments.

Vous découvrirez peut-être qu’une ou deux de vos idées originales pourraient être désastreuses avec les saisons.

Une fois que vous comprenez les caractéristiques de votre terrain, de la zone d’exposition au soleil et différents autres paramètres alors vous pouvez planifier en planifier en conséquence.

Commencer petit

Je pense que je veux crier celui-ci sur les toits. Commencer petit. Commencer petit. Commencer petit.

On regarde des émissions télévisées et on a l’impression que le jardin est transformé en moins de 30 minutes, mais ces derniers ont d’énormes équipes composées d’expert dans ce domaine. Alors, ne vous sous-estimez pas.

Au lieu de cela, trouvez un petit endroit que vous savez pouvoir améliorer. Peut-être que vous voulez ajouter une touche de couleur à votre jardin. Créez un espace salon autour d’un ou deux arbres, remplissez les arbres de galets blancs ou de paillis.

Habituellement, un petit projet comme celui-ci peut être réalisé en un ou deux week-ends et ne fera pas sauter votre budget présent. 

Ensuite, asseyez-vous et observez votre nouveau paysage. Les petites réussites sont toujours enrichissantes. Et ils vous donneront la confiance et l’expérience nécessaires pour entreprendre des projets plus importants.

Au début, il est important de commencer des projets simples pour vous se donner confiance.

J’ai fait ce petit espace quand j’ai remarqué une zone inutilisée à côté de la maison. Nous avions le paillis et la bordure sous la main. 

J’ai déménagé quelques plantes et j’ai acheté les herbes. Commencer petit peut donner de gros résultats. J’adore le résultat et vous ?

Matière de taille et d’échelle



C’est l’une des erreurs les plus courantes que commettent les débutants en aménagement paysager. Ils sous-estiment ou surestiment la taille et l’échelle des arbustes. Cela peut arriver à la fois aux plantes et aux arbustes.

Un pont surdimensionné avalera une petite cour et aura l’air ridicule. Un grand arbre ou un arbuste peut dominer un paysage et le rendre sombre et lugubre. Si vous placez un arbre, près d’une fenêtre, faites également attention à la taille.

Il faut équilibrer le paysage en fonction de ce que vous avez dans le présent

Je vois encore et encore sur les petits terrains que les propriétaires ajoutent deux ou trois petits chênes vivants à un terrain de 500 m².

N’ont-ils pas lu la partie de l’identifiant de la plante indiquant que la taille adulte de l’arbre avait 9 mètres de haut et 6 mètres de large ?

Savez-vous aussi qu’il faut procéder à une taille régulière de ces arbres au moins tous les 5 ans ? Dans 15 à 20 ans, ces arbres auront pris trop de places dans ce petit jardin qu’il faudra les tailler voire les abattre.

L’autre grande erreur est de créer des espaces trop petits. Si vous avez une grande maison à deux étages qui est hauts et majestueuse, un parterre de fleurs de 50 m² donnera un mauvais genre à la maison.

Il est également trop petit pour la taille de votre maison. Éloignez ce lit de la maison d’au moins 30 % de la hauteur du mur. Cinquante pour cent seraient encore mieux. 

Ajoutez ensuite des plantes à plus grande échelle qui s’éloignent de la structure en terrasse. 

Mon plus grand rêve est d’avoir une grande maison avec 1 ou 2 acres de terrains avec des nombreux arbres avec des fleurs à leur pied…  

Pour l’amour du ciel, ajoutez un bosquet d’arbres ! 

Comprendre quelques éléments de conception pour un jardin réussi

Un grand jardin paysager prendra en compte plusieurs éléments d’un bon design.

Ceux-ci incluent la couleur, la forme, le motif, la lumière, la balance, le contraste, le rythme, la variété et l’unité.

Pour mon paysage d’arrière-cour, j’ai délibérément choisi des plantes de couleur gris bleuâtre et des plantes à fleurs jaunes. Ces textures et couleurs créeront un contraste qui dominera à coup sûr mon paysage.

J’ai atteint la forme avec la pierre autour de mon espace paysager et ma variété en ayant un arbre de bois dur, un myrte à fleurs de crêpe, des herbes et des arbustes. 



Il y a un rythme parce que j’ai placé des plantes identiques dans tous les différents espaces.

Vous pouvez créer un jardin paysager rythmé avec cette technique.

La nandina fleurira les baies rouges en hiver et un olivier sera couvert de fleurs blanches au printemps.

Sur la photo avant, remarquez le mur qui entoure tout l’avant de la maison. 

Un petit patio a été créé à l’entrée de la maison pour donner plus d’équilibre dans la maison. Équilibre, rythme, unité et forme. Ci-dessous, une autre image « avant » sous un angle différent. Le frêne mort a été coupé. En enlevant ce frêne mort, plus de lumière rentre dans la maison.

Vous êtes l’artiste ici et le paysage est votre toile. Pensez à l’endroit où vous voulez que l’œil bouge.

Apprenez quelques termes 

A pear tree espaliered into a cordon

Comprendre des termes comme annuel, pérenne, caduc, espalier, hybride, multiplication et rhizome vous évitera de commettre des erreurs coûteuses. 

Voulez-vous un arbre à feuilles caduques au-dessus d’une piscine ? Je sais que non. Le bambou se propage-t-il par les rhizomes ? 

Avant de planter du bambou, vous voudrez peut-être savoir cela. 





Pensez en dehors du jardin prévu

Toutes les plantes ne doivent pas nécessairement se trouver à l’intérieur des limites du jardin prévu j’ai des plantes à l’intérieur et à l’extérieur de mes patios/terrasse. 

Je pense que cela fonctionne mieux dans les paysages naturels ou le long des sentiers. Utilisez votre imagination.

 

Article connexe :

LES 15 PLANTES À CULTIVER POUR CET AUTOMNE

LES ESPÈCES QUI RENDRONT VOTRE JARDIN PLUS FLEURI CET ÉTÉ

12 PLANTES ET HERBES QUI REPOUSSENT NATURELLEMENT LES MOUSTIQUES

10 CATÉGORIES DE PLANTES A UTILISER POUR LES ZONES OMBRAGÉES DE VOTRE JARDIN

Influenceimmo