La budgétisation est une bonne chose — nous le savons tous. Mais c’est aussi difficile de s’y mettre et de respecter la méthode choisie.

Si vous ne parvenez pas à respecter votre budget de manière cohérente, essayez de laisser tomber votre système actuel et lancez une autre méthode de budgétisation. Le problème pourrait provenir de votre système de budgétisation et non de votre exécution.

Vous trouverez ci-dessous une liste de huit façons différentes d’établir un budget . Cela peut prendre un certain temps pour trouver la méthode qui vous convient, mais cela en vaudra la peine.

Savoir où va votre argent est la première étape pour prendre le contrôle de vos finances.

  1. Budget inversé




Avec cette méthode, vous définissez d’abord des objectifs d’épargne (épargnez 1 000 euros par mois pour la retraite, placez 200 euros dans un fonds de vacances, mettez de côté 50 euros pour une nouvelle voiture), puis les fonds restants sont à épargner (vous pouvez toutefois les dépenser).  

En résumé, il faut donc intègrer chaque euro à un budget précis en fonction de vous.

Il faut donc couper votre budget en plusieurs fonds d’investissement.

J’aime cette façon unique de budgétiser parce que vous donnez la priorité à votre avenir. Vous n’avez pas à vous sentir coupable de la façon dont vous dépensez le reste de votre argent puisque vous avez déjà fait le geste responsable d’économiser en premier !

  1. Budget en espèces uniquement (système d’enveloppe)

Si vous avez des problèmes de dépenses mensuelles excessives ou avez des dettes avec vos cartes de crédit, le système d’enveloppes est le meilleur moyen pour vous.

Vous ne traiterez que de l’argent. Voici l’essentiel : créez des enveloppes pour chaque catégorie de dépenses que vous avez : courses, carburant, services publics, restaurants, vêtements, etc. Chaque mois, retirez votre chèque de paie et mettez le montant correspondant dans chaque enveloppe.

Vous apporterez ces enveloppes au magasin avec vous. Si vous manquez d’argent dans l’enveloppe, vous ne pouvez pas acheter. Il est impossible de trop dépenser puisque vous n’utilisez que l’argent disponible dans l’enveloppe (pas de cartes de crédit !).

LE GUIDE ULTIME DU SYSTÈME DES ENVELOPPES DE CAISSE POUR GÉRER SON BUDGET

  1. Budget basé sur zéro





Cette méthode de budgétisation vous oblige à rendre compte de chaque euro que vous gagnez. Votre revenu moins vos dépenses est égales à zéro, d’où le nom de la méthode à base zéro. 

Chaque mois, vous devez planifier l’utilisation de votre argent, y compris les dépenses telles que la nourriture, les loisirs, l’épargne-retraite, les assurances, etc. Si vous gagnez 2 546 € ce mois-ci, vous devez prévoir un budget de 2 546 €. Ce budget est idéal pour ceux qui sont très motivés pour rembourser leurs dettes ou économiser de l’argent.

Je l’ai testé et j’ai eu de bons résultats, car je suis hyper motivé à rembourser ma dette et me faire plaisir pour avoir un fonds d’épargne.

  1. Budget du seau (également connu sous le nom de Balance Money Formula 50/30/20)

Cette méthode de budgétisation divise votre argent en trois catégories : la première pour les dépenses fixes (50 % de votre revenu), la deuxième pour les dépenses liées au mode de vie (30 % de votre revenu) et la troisième pour les dépenses futures (20 % de vos revenus).

Les dépenses fixes comprennent l’hypothèque, le loyer, le remboursement de la dette, les services publics, etc.

Les dépenses de mode de vie incluent les courses, les restaurants, les vêtements, les soins personnels, l’argent ludique, etc. Les dépenses futures comprennent l’épargne-retraite, les fonds de vacances, l’épargne pour une voiture, etc.

C’est une méthode assez connue, mais il faut bien la respecter et elle est plus difficile quand on ne gagne que le SMIC.

  1. L’Anti-Budget (également connu sous le nom de Budget 80/20)

Cette méthode de budgétisation est un hybride du budget provisoire et du budget inversé. Vous développez une formule (proportions) de ce que vous voulez économiser et dépenser — dans le budget 80/20, vous réservez un certain montant pour économiser (20 %) et dépenser le reste (80 %) pour ce que vous voulez. 

Vous pouvez modifier les proportions (80/20 à 70/30 ou 60/40) en fonction de vos objectifs. C’est une bonne méthode si vous souhaitez commencez petit à petit ce plan.

  1. Budget bimensuel ou hebdomadaire





Cela peut fonctionner pour les personnes qui sont payées tous les deux mois ou toutes les semaines. Chaque fois que vous recevez un chèque de règlement, vous établissez un budget pour déterminer où va cet argent. 

L’un des inconvénients de cette méthode est qu’il vous est impossible d’inclure toutes vos dépenses mensuelles dans un même budget (par exemple, votre prêt/loyer n’est payé qu’une fois par mois. Il n’apparaitra donc pas dans chaque budget hebdomadaire, mais budgets hebdomadaires chaque mois).

  1. Budgétisation numérique

À l’aide de cette méthode, vous créez un budget à l’aide d’un outil ou d’une application en ligne. De nombreuses applications gratuites se sont lancées dans ce domaine alors il est temps de s’y mettre. Vous pouvez la télécharger, quelle que soit la méthode de budget que vous avez choisi.

Ensuite, lorsque vous dépensez sur votre carte de crédit ou de débit, l’outil en ligne classe la dépense dans la catégorie de budget appropriée. Lorsque vous approchez de la limite de budget pour une catégorie particulière, l’outil/l’application vous enverra une alerte. Cette méthode nécessite un effort de budgétisation minimal, car l’outil le fait pour vous.

  1. Budget tampon de 10 %




J’ai donc inventé ce nom, mais j’aime beaucoup cette méthode de budgétisation, en particulier si vous êtes novice en budgétisation ou si vous êtes frustré de constater que votre budget ne semble jamais « juste ». 

Avec cette méthode, vous budgétisez 90 % de votre revenu — il devrait inclure toutes vos dépenses telles que l’hypothèque, la nourriture, les loisirs ainsi que toutes vos économies, telles que la retraite et les fonds de vacances. 

Vous ne budgétisez pas 10 % de vos revenus. Donc, si vous dépensez trop dans une catégorie, ce n’est pas grave, car vous avez cet amortisseur supplémentaire de 10 % chaque mois. Toutefois, si vous terminez le mois avec un budget (ou inférieur), ces 10 % peuvent simplement servir à économiser ou à vous faire plaisir. Je pense que cela réduit beaucoup le stress lié à la budgétisation.

Influenceimmo