À travers ce post, vous allez découvrir une sélection de conseils utiles sur la gestion de votre budget afin que vous puissiez avoir l’esprit tranquille face aux problèmes financiers.

Nous vous proposons une sélection de conseils utiles pour maîtriser votre budget et maintenir votre vie financière à jour sans stress.

En suivant ces conseils, vous ferez un grand pas en avant pour maintenir votre budget équilibré et pour vous éloigner du problème de la dette.

Consultez nos directives pour contrôler le budget ci-dessous :

22 conseils essentiels pour contrôler votre budget




« Ne dépensez jamais votre argent avant de le recevoir » — Thomas Jefferson

1. Commencez à suivre tous vos revenus et dépenses mensuels

Il est essentiel que vous enregistriez toutes les entrées et sorties de capitaux. Vous devez savoir exactement où va votre argent.

Pour faciliter cette tâche, il est conseillé d’utiliser un gestionnaire de finances personnelles sur votre smartphone, notamment pour faciliter les notes de toutes vos dépenses. L’habitude sera plus facile si vous notez sur votre téléphone que dans un bloc-notes papier.

L’important est de garder trace des transactions : donc si vous préférez un tableur ou un calepin, vous êtes libres de choisir le bon instrument de gestion de trésorerie.

De cette façon, vous serez en mesure d’identifier le besoin réel ou non de vos dépenses et il sera plus facile de réduire les dépenses ou de réduire les dépenses inutiles.

Résultat : L’argent commencera à être laissé à la fin du mois !

2. Ne dépensez jamais plus que vous ne gagnez

Même s’il s’agit là du soupçon en or d’un contrôle en finance peu efficace, de nombreuses personnes l’oublient souvent !
Si vous obtenez X, vous devriez dépenser au maximum 90 % X par mois, vous économisez ainsi au moins 10 % de votre revenu et vous pourrez vous rassurer un jour.

3. Réfléchissez avant d’acheter !




La plupart des gens achètent sur-le-champ, c’est-à-dire qu’ils passent devant un magasin, examinent le produit et achètent, sans se soucier des différentes priorités budgétaires.

Il est fondamental d’analyser si le produit est nécessaire, si le prix est bon et ne fera pas mal au budget.

Pour ma part, mon pc portable a planté et j’ai du en racheter un autre : avant tout, je me suis fixé un budget à ne pas dépasser et mes priorités avant d’aller au magasin. Mon budget a ainsi été maîtrise.

4. Avoir une réservation d’urgence

N’oubliez pas d’avoir une réserve d’urgence.

La maladie, le chômage et d’autres problèmes n’ont pas le temps de se produire et vous devez vous préparer à ces cas grâce à cette fameuse réserve d’urgence.

Même vous qui contrôlez tout votre budget et n’avez jamais eu de difficultés budgétaires, vous devez maintenir un fonds d’urgence.

Pas étonnant qu’ils disent que cela devrait être le premier investissement de toutes les personnes.

Supposons que vous ayez réussi à lever 2 000 € avec beaucoup d’effort et que vous ayez décidé d’investir, mais que vous n’ayez pas fait attention au type d’investissement et que vous ne puissiez retirer l’argent qu’à échéance.

En cas de problème, vous devrez probablement emprunter de l’argent et vous endetter parce que vous n’avez pas créé votre réserve d’urgence. Ne faites pas cette erreur de débutant.

5. Essayez de toujours payé comptant !

Au lieu de payer en 24 fois, si vous économisez la valeur du versement pendant 12 mois, vous pourrez acheter de l’argent comptant (lorsque vous bénéficiez généralement d’une remise de 10 % et d’une économie de près de 50 %).

De plus, vous n’aurez pas à vous soucier des difficultés et problèmes éventuels liés au paiement.

6. Réduire ou éliminer les dépenses superflues

Dépenser des absurdités (satisfaction momentanée) peut vous apporter des maux de tête durables, car vous pourriez ne pas avoir l’argent nécessaire pour payer les produits et services qui sont importants pour vous et votre famille.

Alors, faites une analyse détaillée de vos dépenses mensuelles et sélectionnez les dépenses superflues que vous pouvez réduire totalement ou du moins réduire de moitié.




7. Évitez d’obtenir des crédits ou de contracter des emprunts

À moins que cela ne soit absolument nécessaire, n’essayez jamais d’utiliser un crédit ou d’emprunter de l’argent.

8. Si vous n’avez pas d’autre solution, cherchez les formes de prêt les moins chères

Si le recours au crédit ou aux emprunts est inévitable, recherchez-les auprès de plusieurs banques et institutions financières et demandez-leur des relevés avec intérêts, ainsi que les montants qui seront versés, afin de vous assurer qu’il s’agit d’une bonne affaire. Vous devez choisir la meilleure option : un courtier peut vous aider.

Soyez rationnel avant de ne pas le regretter plus tard.

9. Économisez autant que possible

Faites un usage rationnel de tout.

L’excédent de consommation se reflète dans l’excédent de dépenses.
Même si vous pensez que vous ne pouvez pas économiser, il existe toujours des moyens d’optimiser vos dépenses.

10. Contrôlez-vous au supermarché




Lorsque vous faites les courses pour la semaine, apportez toujours la liste des produits qui manquent à la maison et qui devraient être achetés.

Un produit figurant sur la liste ne doit être acheté que si vous êtes sûr qu’il est beaucoup moins cher que les autres supermarchés et qu’il a une bonne durée de conservation. Consultez les catalogues de promotion et comparez les prix au kg ou au litre et non au prix affiché.

11. Créez immédiatement un compte d’épargne

Économiser de l’argent est essentiel à votre réussite financière.

Commencez progressivement avec 5 ou 10 % de votre revenu mensuel et augmentez autant que possible.
Comme je l’ai mentionné dans l’une des rubriques précédentes, vous devriez économiser de l’argent principalement pour constituer votre réserve d’urgence et pouvoir vivre avec plus de sérénité.

12. Recherche de prix

Quelques heures de recherche peuvent vous faire économiser de nombreux jours de travail.

Beaucoup de gens trouvent ce conseil plus ou moins identique et le sous-estiment. Cependant, il est extrêmement efficace et peut vous empêcher de dépenser suffisamment.

13. Évitez de manger au restaurant ou limitez-les à des dates importantes.




Ces dépenses fréquentes finissent par compromettre le budget familial.

Si vous mangez souvent plusieurs fois par semaine, essayez de limiter ce nombre ou utilisez cette alternative uniquement aux dates les plus pertinentes.

14. Ne croyez pas en l’histoire d’EASY CREDIT !

Rien n’est facile dans la vie, et le crédit beaucoup moins.

Personne ne distribue de l’argent sans rien vouloir en retour.

Le « crédit facile » s’accompagne de taux d’intérêt absurdement élevés et de taux qui le rendent extrêmement couteux et irréalisable pour le consommateur. Faites attention au crédit à la consommation.

15. Soyez très prudent avec les banques et leurs conditions

En règle générale, les banques exigent que les clients qui souhaitent un prêt ou une carte de crédit signent une assurance, un régime de retraite, un contrat de capitalisation, entre autres.

Ceci est considéré comme une pratique abusive, car personne n’est obligé d’acheter un produit ou un service pour avoir accès à un autre.

Vérifiez toutes les clauses avant de signer.

16. Ne possédez qu’un seul compte bancaire et n’acceptez pas tous les produits et services que la banque vous propose

N’acceptez pas les découverts, les différents financements proposés par la banque, les cartes de crédit, les assurances-vie et diverses assurances sans en être informé, analysez très bien les offres des banques.

De plus, la capitalisation n’est pas un investissement !

17. Ne pas avoir plus d’une carte de crédit

 


Si une carte de crédit est déjà responsable de la complication de la vie financière de personnes qui n’ont aucun contrôle, plus d’une carte de crédit vous entraîne à la faillite.

18. Utilisez votre carte de crédit à bon escient




– Lorsque vous effectuez des achats sur la carte, gardez une trace de toutes les dépenses afin d’éviter toute mauvaise surprise lors de l’arrivée de votre facture. C’est le manque de contrôle financier qui finit par causer de grandes pertes économiques ;
– Ne payez jamais votre carte de crédit en retard ;

19. Si vous envisagez d’acheter une voiture, rappelez-vous toutes les dépenses correspondantes !

En moyenne, les coûts de carburant, les assurances, le stationnement, les taxes et l’entretien correspondent au prix d’une voiture tous les quatre ans.

Donc, si vous achetez une voiture pour 40 000 €, vous dépenserez environ 10 000 € par an pour la garder ;

20. Le coût annuel des voitures financées est encore plus élevé

Dans le cas des voitures financées, le coût annuel de la voiture finit par augmenter, car il reste encore des intérêts facturés sur ces opérations.

21. Soyez discipliné et respectez votre budget.




En équilibrant les factures, il est très important que vous gardiez votre solde stable au cours des prochains mois.

Ne pensez pas que vous ne devrez effectuer votre contrôle financier qu’une seule fois et que tout sera calme. La discipline et le respect de ce qui a été défini dans votre budget sont la clé de votre avenir.

Un petit écart et peut-être la fin des mois d’effort.

22. Chaque fois que vous avez des questions et avant de faire une affaire, demandez conseil !

Cela peut être les associations de défense des consommateurs, le Défenseur public ou un avocat de votre confiance. Peu importe le support, consultez pour être informé avant la conclusion du contrat.
Cela peut faire toute la différence.

Influenceimmo